L’entreprise Nomade

Nov 30, 2015 by thierry Category: Entreprise nomade 0 comments

L’entreprise nomade

Quel est le sens, la vision de votre entreprise ? S’adapte-t-elle bien aux nouveaux défis ? Sait-elle se remettre en question ?
Est-elle plus centrée sur le Comment contrôler ou sur l’initiative, sur l’autonomie, sur le bien-être des collaborateurs ?
Bref, votre entreprise est-elle nomade ?

Bouger, une question de survie
Dans des temps reculés, nos ancêtres vivaient en tribus nomades. Ce nomadisme n’était pas une option mais simplement une solution pour la survie de la tribu.
Comme on peut l’imaginer, déplacer une tribu ne devait pas être une mince affaire : transporter tout le matériel avec des moyens rudimentaires et surtout trouver un nouvel endroit en sachant que se tromper pouvait être dommageable, voire fatal !
Au-delà de ces difficultés matérielles, il y avait un objectif à ce nomadisme que personne ne pouvait remettre en question : Bouger = (Sur)Vie.

Le choix de la sédentarisation
L’histoire nous apprend qu’au fil du temps, le nomadisme de nos ancêtres s’est transformé en une vie sédentaire.
Comment s’est donc passée cette transformation ? Qu’est ce qui a favorisé cette évolution ?

Pour répondre à cette question, repartons simplement du sens du nomadisme.
Le sens de ces transhumances était de Vivre et le moyen le plus efficient était de bouger physiquement, c’est-à-dire que chaque année la tribu se posait la question suivante : pour vivre l’année prochaine, quelle est la meilleure solution aujourd’hui ?
Au fil des siècles, la sédentarisation était devenue la réponse la plus adéquate au sens premier qui était de Vivre.

Mais dans chaque situation, il y a toujours des choix ! Les tribus auraient pu garder le nomadisme au prix de limiter la population (sans moyen de contraception les sacrifices humains auraient été nécessaires), de limiter le bien-être des gens en rationnant l’alimentation. Dans le nomadisme il y avait aussi le confort des habitudes (on a toujours fait comme cela) avec en plus le maintien des structures organisationnelles existantes.

Une mentalité nomade
Pour faire cette longue transition, nos ancêtres ont donc été capables de bouger d’abord leur mentalité, de se remettre en question, de remettre en question des habitudes ancrées, d’ouvrir le débat, de se renouveler, de s’adapter aux contextes nouveaux tout en restant fidèles au sens, c’est-à-dire de définir et de mettre en œuvre la meilleure manière de Vivre.
Posez-vous donc la question pour votre entreprise : pour vivre l’année prochaine, quelles décisions faudrait-il prendre aujourd’hui ?

Bonne réflexion et n’hésitez pas à me transmettre vos commentaires.

Thierry Verwaerde

N'hésitez pas à partager ce contenuShare on LinkedIn
Linkedin
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Print this page
Print

Sorry, the comment form is closed at this time.